Per citar aquest document: http://ddd.uab.cat/record/138541
Millán-Astray’s translation of Nitobe’s 'Bushido: the soul of Japan'
Beeby, Allison (Universitat Autònoma de Barcelona)
Rodríguez, María Teresa (Universitat Autònoma de Barcelona)

Data: 2009
Resum: The translation of Inazo Nitobe’s Bushido: the Soul of Japan (1905) by Millán-Astray, the founder of the Spanish Foreign Legion (1941), has been studied from the point of view of the contexts, pretexts and texts of the source text (ST) and the translated text (TT). Nitobe’s context and pretext meant that his discourse was primarily one of cultural mediation, an attempt to build bridges between East and West, but also to strengthen the position of Japan. Millán-Astray’s context and pretext meant that his discourse was intended to inspire the youth of Spain, but also, and this was even more important, to strengthen Franco’s regime and give prestige to the Spanish Foreign Legion. The pretexts of both author and translator can be found in the paratextual elements of the ST (1905) and the TT (1941). However, both texts have been re-edited several times in different formats, without the original introductions and prologues and this raises the question of how the inclusion or omission of this information may affect the reader’s interpretation of text as discourse.
Resum: Nous analysons les contextes, les prétextes et les textes qui sont en jeu dans la traduction par Millán-Astray, fondateur de la Légion étrangère espagnole (1941), du texte de Nitobe, Bushido : the Soul of Japan (1905). Le contexte et le prétexte de Nitobe conduisent ce dernier à utiliser essentiellement un discours de médiation culturelle : il s’agit d’une tentative visant à jeter un pont entre l’Orient et l’Occident, mais aussi à renforcer la position du Japon. Le contexte et le prétexte de Millán-Astray, quant à eux, le conduisent à utiliser un discours visant à inspirer les jeunes d’Espagne, mais aussi à renforcer le régime franquiste et à donner du prestige à la Légion étrangère espagnole. Les prétextes de l’auteur et du traducteur figuraient dans les éléments paratextuels du texte original (1905) et du texte traduit (1941). Or, les deux textes ont été réédités plusieurs fois dans des formats différents, sans leurs introductions originales, ce qui conduit à se demander de quelle manière la présence ou l’absence de cette information peut avoir une influence sur le lecteur et sur son interprétation du texte en tant que discours.
Drets: Tots els drets reservats.
Llengua: Anglès
Document: article ; recerca ; publishedVersion
Matèria: Context ; Paratext ; Pretext ; Text ; Discourse ; Contexte ; Paratexte ; Prétexte ; Texte ; Discours
Publicat a: Meta : journal des traducteurs, Vol. 54, núm. 2 (2009) , p. 218-232, ISSN 0026-0452

DOI: 10.7202/037677ar


15 p, 634.6 KB

El registre apareix a les col·leccions:
Articles > Articles de recerca
Articles > Articles publicats

 Registre creat el 2015-09-30, darrera modificació el 2016-06-04



   Favorit i Compartir