Per citar aquest document: http://ddd.uab.cat/record/144881
La « rupture épistémologique » du chercheur au prix de la trahison des acteurs?
Genard, Jean-Louis (Université libre de Bruxelles)
Roca Escoda, Marta (Université libre de Bruxelles)

Data: 2011
Resum: Ce texte veut considérer une série de questions éthiques que soulève la recherche en sciences sociales, en particulier lorsqu’elle utilise les méthodes de l’entretien ou de l’observation. L’éthique dans la recherche est ici appréhendée dans son sens le plus pratique, telle qu’elle intervient nécessairement dans la démarche de l’enquête, processus qui implique des positionnements épistémologiques et méthodologiques particuliers. À partir de ces deux approches (celles de l’entretien et de l’observation), le chercheur est pris entre deux postures qu’on appellera « objectivante » et « participante ». Afin de situer ces deux postures, il nous semble qu’il convient de ne pas oublier que l’enquête sociologique n’est pas complètement quitte des exigences de la conversation ordinaire, sachant que celle-ci permet aussi des moments d’objectivation, mais en les soumettant à certaines contraintes. En nous appuyant sur des situations d’enquête, nous voudrions analyser ces deux postures, sans négliger que leur pondération est variable puisqu’elle est largement fonction de l’épistémologie pratique à laquelle s’adosse le chercheur.
Resum: This text aims at considering a series of ethic questions arisen by research in social sciences, in particular when methods such as the interview or the observation are used. Ethics in research is understood here in the most practical sense, as ethics necessarily takes part in the survey process which requires specific epistemological and methodological positions. From these two approaches (the interview and the observation), the researcher is found between two positions that we will call « objective » and « participant ». In order to frame these positions, we think that the fact that the sociological survey is not completely free from the demands of the ordinary conversation should not be forgotten. We have to take into account that the ordinary conversation also allows some moments for objectivation, although these moments have some constraints. On the basis of some survey situations, we would like to analyze these two positions bearing in mind that their balance is variable as it is widely the function of the practical epistemology, and the researcher resorts to this discipline.
Drets: Tots els drets reservats
Llengua: Francès
Document: article ; recerca ; publishedVersion
Matèria: Éthique ; Épistémologie ; Méthodologie ; Enquête sociologique ; Action publique ; Reflexivité ; Ethics ; Epistemology ; Methodology ; Sociological survey ; Public right of action ; Reflexivity
Publicat a: EspacesTemps.net, mai 2011, ISSN 1777-5477

Adreça alternativa: http://www.espacestemps.net/articles/la-rupture-epistemologique-du-chercheur-au-prix-de-la-trahison-des-acteurs/


17 p, 165.7 KB

El registre apareix a les col·leccions:
Documents de recerca > Documents dels grups de recerca de la UAB > Centres i grups de recerca (producció científica) > Ciències Socials i Jurídiques > Institut de Dret i Tecnologia (IDT)
Articles > Articles de recerca
Articles > Articles publicats

 Registre creat el 2015-12-22, darrera modificació el 2016-06-04



   Favorit i Compartir