Kundera et Khoury-Ghata, visions de l'absence
Ventura Mustienes, Gemma (Universitat de Barcelona)

Fecha: 2012
Resumen: Milan Kundera, écrivain né en République tchèque qui commence à écrire en français tardivement. Vénus Khoury-Ghata, écrivain née au Liban qui écrit en français, tout en puisant ses racines littéraires dans une tradition linguistique autre. Tout écrivain construit une langue propre qui individualise sa voix littéraire. Dans le cas des écrivains qui empruntent une langue autre que leur langue maternelle, le lien qui s'établit entre eux est particulier et puissant. À la lumière des concepts d'appartenance et de «déterritorialisation», nous analyserons dans cet article le sens de l'absence et du retour pour ces auteurs, non seulement dans leurs romans, mais aussi dans leur vécu et leurs choix.
Derechos: Aquest document està subjecte a una llicència d'ús Creative Commons. Es permet la reproducció total o parcial, la distribució, la comunicació pública de l'obra i la creació d'obres derivades, sempre i quan aquestes es distribueixin sota la mateixa llicència que regula l'obra original i es reconegui l'autoria. Creative Commons
Lengua: Francès.
Documento: conferenceObject
Materia: Milan Kundera ; Langue d'écriture ; Vénus Khoury-Ghata ; Déterritorialisation
Publicado en: Colloque de l'Asociación de Profesores de Francés de la Universidad Española. Barcelona-Bellaterra, 21r : 2012



7 p, 77.8 KB

El registro aparece en las colecciones:
Contribuciones a jornadas y congresos > Ponencias y comunicaciones

 Registro creado el 2018-12-03, última modificación el 2018-12-08



   Favorit i Compartir